jeudi 7 avril 2011

Macérât huileux de carotte

Avec l'arrivée des beaux jours, l'envie de produits de préparation au soleil, voire après-soleil se fait sentir... Je sais que les carottes contiennent beaucoup de β-carotène, qui sont des pigments jaunes ou orangés qui donnent leurs couleurs aux légumes et fruits tels les carottes, abricots,... Le β-carotène est également un précurseur de la vitamine A.

L'exposition au soleil est un stress pour la peau, et provoque une surproduction de radicaux lbres. Ceux-ci accélèrent le vieillissement de la peau. Afin de contrer cette accumulation de radicaux libres, il nous faut augmenter les réserves de l'organisme en anti-oxydants, que ce soit avant, pendant et après l'exposition solaire.
Les caroténoïdes (dont font partie les β-carotènes) sont une excellente source d'anti-oxydants, et vont ainsi protéger la peau des radicaux libres.
De plus, le β-carotène favorise la coloration de la peau, en contribuant à la production de mélanine, pigment naturel du bronzage qui participe à la protection de la peau contre les ultraviolets (UV) du soleil, et permet un bronzage harmonieux.


L'absorption maximale du β-carotène demande la présence d'un peu de matière grasse. C'est pourquoi élaborer un macérât huileux de carotte ma paraissait être une bonne idée.

Après quelques recherches quant à la technique, je m'apercevais que la méthode "à froid" du macérât avait aboutie à un rancissement du produit : les carottes fraîches avaient "moisi". Faire sécher les carottes avant de les faire infuser? J'y voyais 2 risques : ne pas les faire sécher assez, ou les faire sécher à un tel point qu'elles perdraient tout ou partie de leurs propriétés.
J'ai donc utilisé une méthode bien plus rapide qui a porté ses fruits : la méthode "à chaud". En effet, l'attente n'est pas de 4 à 6 semaines, mais de quelques heures.


Ingrédients (pour 250 ml de macérât) :

- 250 ml HV bio de votre choix. Pour ma part ce fut :
          - HV Tournesol
          - HV Macadamia
          - HV Noisette
          - HV Sésame
- 200 g de carottes fraîches bio
- 0,5 g de Vitamine E

Procédé :

1. Nettoyer et brosser les carottes. Les couper en fines rondelles.

2. Remplir un contenant en verre stérile avec les carottes.

3. Recouvrir avec les 250 ml d'huiles choisies. Fermer le contenant.

4. Faire chauffer au bain-marie, à petit feu. Veiller à ce que l'eau soit environ 5 cm du couvercle du contenant, afin d'éviter toute entrée d'eau dans le macérât.


5. Laisser chauffer ainsi, à feu minimum pendant 2 heures. De temps en temps, secouer le pot (toujours fermé, bien sûr !).

6. Couper le feu, et laisser le pot pendant 1 heure dans l'eau chaude.

7. Filtrer le macérât à l'aide d'une passoire fine, dans un second récipent stérile. Bien presser les carottes afin d'en extraire toute l'huile chargée de propriétés des carottes.

8. Ajouter la vitamine E qui protègera le macérât du rancissement. Bien mélanger.

Utilisation :

S'intègre dans différents produits :
- Lait ou crème après-soleil (régénère la peau, conserve un bronzage harmonieux), en synergie avec HE Lavande vraie, Cyprès bleu, macérât de Calendula.
- Huile ou beurre bronzant pour le corps, en synergie avec HE Carotte, HV Jojoba ou Olive.
- Crèmes visage de jour (bonne mine, prévention du veillissement cutané)
- Masques visage (bonne mine), en synergie avec HA Tilleul, HE Carotte.

Impression :

Une agréable odeur fruitée de carotte, belle couleur.
Un macérât très économique (2,5 à 3€ les 250ml), à réaliser soi-même, avec les HV de son choix.

Après 1 an, l'huile n'a pas ranci.

2 commentaires:

  1. Super :) J'aimerais bien essayer aussi, c'est vrai que c'est très économique dis-donc, pour peu que les carottes soient vraiment de très bonne qualité, voire BIO :D

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tous les macérâts que j'ai pu faire moi même (Calendula, Bellis, Vanille, Lavande) sont vraiment très économiques !
    200 g de carottes bio ne sont pas très chers, les HV non plus. Bien sûr, des HV plus "précieuses" augmenteront le prix de revient, mais pour un macérât, je préfère me servir de mes HV de cuisine (bio tout de même).

    RépondreSupprimer